Château l'Evêque

Château l'Evêque
La Mairie vous informe...

PLAN CANICULE

Consulter la page CCAS pour les dispositions de ce plan.

 


APPEL D'OFFRE

Appel d'offre en cours.  Voir la page des Marchés Publics pour de plus amples renseignements.
 


 


AFFICHE - Terrorisme : comment réagir en cas d’attaque ?


A la suite des attentats du 13 novembre 2015, le Gouvernement lance une campagne de sensibilisation pour mieux préparer et protéger les citoyens face à la menace terroriste.
L’affiche “réagir en cas d’attaque terroriste” donne des instructions pratiques. Inspirée de la signalétique des consignes de sécurité présentes à bord des avions, elle donne des conseils sur les comportements qui peuvent sauver des vies en attendant l’arrivée des forces de l’ordre et des secours.
Ces conseils s’articulent autour du triptyque : « s’échapper, se cacher, alerter ».
L’affiche sera apposée au plus vite dans les espaces publics (mairies, préfectures) mais aussi dans les grands magasins, les stades, les musées, etc. Elle sera doit être aussi largement diffusée via Internet et les réseaux sociaux afin que chacun puisse en prendre connaissance.



ETAT D'URGENCE

L'Etat d'Urgence est déclaré sur l’ensemble du territoire national par décret n° 2015-1475 paru le 15 novembre au Journal Officiel.

Dans ce cadre, le préfet a la possibilité :

1/de restreindre la liberté d’aller et venir en fixant par arrêté :
- des couvre-feux dans des lieux et à des heures définies
- des zones de protection et de sécurité où le séjour est réglementé
- des interdictions de séjour, dans tout ou partie du département, à
toutes personnes cherchant à entraver, de quelque manière que ce soit, l’action des pouvoirs publics,

2/ de procéder à la réquisition de biens et de personnes par des nécessités d’ordre public dans le cadre des lois et règlements prévus à cet effet,

3/ d’ordonner la remise, le cas échéant, des armes.

L’ensemble de ces dispositions est encadré juridiquement.

Une circulaire a été adressée par la préfecture aux municipalités.  Cette dernière est affichée à la porte de la mairie et peut être consulter en suivant ce lien.


mise en ligne : 2015-11-14, 17h33
maj. : 2015-11-15, 18h20
maj. : 2015-11-15, 21h16
maj. : 2015-11-16, 12h22
maj. : 2015-11-26; 21h37


GRIPPE AVIAIRE

Influenza aviaire - cas détecté en Dordogne

Un cas d'influenza aviaire a été confirmé dans une basse-cour en Dordogne, à la suite d'une mortalité anormale ayant entraîné immédiatement la réalisation de prélèvements pour analyse par la DDCSPP.

Si l'influenza aviaire est hautement pathogène pour les oiseaux, cette dernière n'est pas transmissible à l'homme par la consommation de viande, œufs, foie gras et plus généralement de tout produit alimentaire.

Il est néanmoins recommandé de prendre connaissance des informations en provenance de la Préfecture de la Dordogne à ce sujet en cliquant sur ce lien.  Vous y trouverez :
- le communiqué de presse en date du 25 novembre 2015 du Ministre de l'Agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt
- l'arrêté préfectoral portant déclaration d'infection d'influenza aviaire sur la commune de BIRAS
- l'arrêté préfectoral déterminant un périmètre interdit suite à une déclaration d'infection d'influenza aviaire assorti d'une carte
- l'arrêté préfectoral relatif à l'interdiction d'organisation de concours ou expositions avicoles et de rassemblements
- l'arrêté préfectoral relatif à la suspension de la chasse liée à l'influenza aviaire sur les communes concernées

L'ensemble de ces informations est consultable en Mairie.

Par ailleurs, le Ministère de l'Agriculture a mise en ligne une information et demande le recensement des animaux de basse cour détenus chez des particulier.  Toutes ces informations, ainsi que le formulaire de déclaration, à faire soit en Mairie, soit en ligne sont disponibles en cliquant sur ce lien

Du 18 avril 2016 au 16 mai 2016 :

Pour rompre le cycle de transmission du virus de l’influenza aviaire (grippe aviaire) un « vide sanitaire » de la filière de production des palmipèdes (canards et oies) est mis en place entre le 18 avril et le 16 mai 2016.

Pendant cette période il n’y aura plus aucun palmipède dans les élevages professionnels, hormis ceux de reproduction faisant l’objet d’un suivi sanitaire strict. Dans certaines salles de gavage, il y aura encore des animaux jusqu’au 2 mai.

Durant la même période, il est demandé aux élevages non commerciaux (basses-cours de particuliers) de confiner leurs volailles afin de supprimer le risque de recontamination à partir de celles-ci.
Modalités du confinement :

Pendant toute la période entre le 18 avril et le 16 mai, les volailles doivent être maintenues en permanence dans l’une des conditions suivantes :

  • Dans des bâtiments fermés (côtés et toit) ;
  • Dans des volières ayant un grillage hermétique sur les côtés et le dessus ;
  • Dans des enclos de taille réduite, hermétiquement grillagés sur les côtés avec, si possible, un filet sur le dessus pour éviter les contacts avec les oiseaux sauvages. Cette modalité ne s’applique toutefois pas aux palmipèdes (cf. ci-dessous) ;

Il convient d’interdire la divagation des volailles.

Dans tous les cas, l’alimentation et l’eau d’abreuvement doivent être entreposés et distribués hors de portée des oiseaux sauvages, dans un bâtiment ou un abri.

Le risque le plus important de recontamination est représenté par les palmipèdes qui peuvent être porteurs du virus et ne présentent que rarement des symptômes de la maladie, contrairement aux autres volailles (poulets, poules, pintades, …) qui y sont très sensibles et en meurent fréquemment.

Pour les palmipèdes, il est ainsi vivement préconisé de les abattre pour la consommation.

Si ce n’est pas le cas, il est impératif qu’ils soient enfermés et sans possibilité de contact avec des oiseaux sauvages.


mise en ligne : 2015-11-26, 21h58
mise à jour : 2015-11-02, 9h37
màj. : 2016-04-15; 16h37


ANIMAUX PERDUS/TROUVES




Une borne à piles usagées
est à disposition dans la hall de la mairie.


Terrains viabilisés à vendre
(gaz de ville, eau, électricité, égout, ligne téléphone)
Lotissement La Gorce 2
Surface moyenne : 1 440 m²
Prix moyen : 30 € le m²
Renseignements en Mairie (05 53 54 30 77)


Pass Foncier
Le Conseil Municipal adopte dans sa séance du 19 décembre 2008, le principe du Pass Foncier permettant l'accession à la propriété des foyers à revenus modestes. Cette accession sociale se déroule en deux temps : remboursement de la construction et ensuite du terrain. Elle offre une possibilité nouvelle aux revenus modestes et primo-accédants.
Sur les 6 lots restant à vendre au Domaine de La Gorce, 3 lots seront inclus dans le Pass Foncier avec deux priorités pour les personnes qui résident déjà sur la commune et une priorité pour les personnes extérieures à la commune.
Renseignements en Mairie au 05 53 54 30 77


Travaux de clôture
Pour éviter tous désagréments, l'alignement de votre clôture doit être donné par les services de la Mairie.
Renseignements en Mairie (05 53 54 30 77)


Brûlage des végétaux
Feux autorisés du 16 mai au 14 juin et du 16 octobre au 14 février
Interdiction du 15 février au 15 mai et du 15 juin au 15 octobre
Une déclaration en Mairie doit être effectuée.


Nuisances sonores
Les travaux de bricolage ou de jardinage réalisés par des particuliers à l'aide d'outils ou d'appareils susceptibles de causer une gêne pour le voisinage en raison de leur intensité sonore (tondeuses à gazon à moteur thermique, tronçonneuses, perçeuses, raboteuses ou scies mécaniques...) peuvent être effectués :
  • les jours ouvrables de 8h30 à 12 h et de 14h30 à 19h30
  • les samedis de 9 h à 12 h et de 15 h à 19 h
  • les dimanches et jours fériés de 10 h à 12 h

Elagage en bordure des voies communales
Il appartient aux propriétaires des terrains de procéder à l'élagage des arbres en bordure des voies communales. En cas de négligence, les travaux effectués par les services municipaux peuvent être facturés aux propriétaires des terrains.


Recherche d'emploi et formation

La municipalité a signé une convention avec l’Espace Economie Emploi et la Mission Locale de Périgueux.

Les locaux de la Maison de l’Emploi, situés 10 bis avenue Georges Pompidou à Périgueux, accueillent l’Espace Economie Emploi (E.E.E), la Mission Locale (M.L) et le plan local pour l’Insertion et l’emploi (P.L.I.E).

La Maison de l’Emploi (M.D.E) coordonne les actions des organismes qui agissent en faveur de l’emploi et du développement économique. Elle agit comme un guichet unique pour accueillir, analyser les situations et orienter les personnes vers les bons interlocuteurs.

Les publics concernés sont :
- les demandeurs d’emploi qui seront accompagnés dans leurs démarches ;
- les salariés en recherche de formation ou d’orientation ;
- les entreprises qui trouveront des analyses économiques et un accompagnement au recrutement.

Le contact s’établit :
- par téléphone au 05 53 06 68 35 ; par l’internet sur le site de la M.D.E
(cliquez sur "plus d'infos)
- en se déplaçant au siège : 10 bis avenue Georges Pompidou à Périgueux,
ouvert du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 18 h

Le centre de ressources est ouvert du lundi au vendredi,
de 10 h à 12 h et de 14 h à 16 h30.
Cet espace offre :
- une documentation très complète ;
- un accès gratuit à l’internet ;
- l’aide à la création de C.V et de lettres de motivation ;
- des ateliers d’initiation à l’informatique.



Devenir gendarme réserviste

La Gendarmerie Nationale propose aux jeunes gens (garçons ou filles) âgés de 17 à 30 ans ayant satisfait aux obligations de la journée d'appel de préparation à la Défense (JAPD) de devenir gendarmes réservistes.

Après une formation de 15 jours au Centre de Saint Astier, en juillet 2009, ces jeunes gens seront amenés à être employés ponctuellement et selon leurs disponibilités auprès des brigades du département ou lors d'évènements particuliers (Tour de France, matchs internationaux, visites de Chefs d'Etats etc...).

Dotés de la nouvelle tenue et de la carte de réserviste, ils seront rémunérés à leurs débuts à hauteur de 53 € net par jour (nourri et logé). En complément des détachements dans les brigades, ils suivront un cursus de formation qui les amènera à terme à la qualification d'agent de police judiciaire adjoint. Ceci leur permettra d'accéder au grade de gendarme de réserve avec la solde s'y rattachant.

Les personnes intéressées peuvent prendre contact avec Monsieur Claude MANSOY, Conseiller Municipal, officier de réserve et formateur, du lundi au vendredi à partir de 20 h au 05 53 04 77 18.