Château l'Evêque

Château l'Evêque
Allumage de feux dans les bois et les campagnes

L’arrêté préfectoral du 5 avril 2017 donne une nouvelle réglementation des brûlages à l’air libre dont voici les grandes lignes pour la commune de Château l’Evêque :

Périodes d'autorisation

Du 1er octobre au dernier jour de février
entre 10h00 et 16h00 seulement
avec une déclaration préalable sur imprimé disponible en mairie déposée à la mairie 3 jours avant minimum


Périodes d'interdiction
Du 1er mars au 30 septembre
Brulage à l'air libre et autres usages des feux (même en incinérateur)

PROFESSIONNELS
I N T E R D I T
remplacer par le broyage, paillage, compostage, collecte et mise en déchetterie…


Les détails des règles de sécurité à respecter sont disponibles en mairie.
Plus d’informations sont disponibles en mairie ou voir l’arrêté préfectoral n°24-2017-04-05-001 du 5 avril 2017.


Sensibilisation des écoliers au tri des déchets

 

Pollution atmosphérique

Procédure d'information et de recommandations


Au regard des informations transmises par AIRAQ ATMO AQUITAINE concernant la pollution atmosphérique aux particules fines (PM10) la préfète a décidé le 20 janvier 2017 de déclencher le premier niveau du dispositif de gestion des épisodes de pollution : la procédure d'information et de recommandations.

Cette procédure est active sur l’ensemble du département de la DORDOGNE.

Tendance/évolution prévue : devrait se maintenir samedi 21 janvier 2017.

La préfète diffuse ainsi des recommandations sanitaires pour les populations vulnérables et sensibles et active des recommandations de réduction des émissions par secteur d’activité. Ces recommandations sont disponibles dans leur intégralité sur le site : http://www.atmo-nouvelleaquitaine.org

Principales recommandations

1) LES RECOMMANDATIONS SANITAIRES :

La pollution atmosphérique peut être à l’origine de la survenue de symptômes respiratoires (toux, essoufflement, majoration des crises d’asthme, etc.), d’irritations des yeux et de la gorge, mais peut aussi avoir des effets sur le système cardio-vasculaire. Les populations vulnérables et sensibles décrites ci-dessous sont particulièrement concernées.

Populations vulnérables :
Femmes enceintes, nourrissons et jeunes enfants, personnes de plus de 65 ans, personnes souffrant de patholo-gies cardio-vasculaires, insuffisants cardiaques ou respiratoires, personnes asthmatiques.
et
Populations sensibles :
Personnes se reconnaissant comme sensibles lors des pics de pollution et/ou dont les symptômes apparaissent ou sont amplifiés lors des pics (par exemple: personnes diabétiques, personnes immunodéprimées, personnes souffrant d’affections neurologiques ou à risque cardiaque, respiratoire, infectieux). Limitez les déplacements sur les grands axes routiers et à leurs abords, aux périodes de pointe .

Limitez les activités physiques et sportives intenses (dont les compétitions), autant en plein air qu’à l’intérieur.

En cas de symptômes ou d’inquiétude, prenez conseil auprès de votre pharmacien ou consultez votre médecin
Population générale ll n’est pas nécessaire de modifier vos activités habituelles.

Vous trouverez des informations sur la qualité de l’air dans la région sur le site internet de l’association agréée de surveillance de la qualité de l’air AIRAQ : http://www.atmo-nouvelleaquitaine.org
Vous trouverez plus de précisions sur les messages sanitaires sur les sites internet :
- du ministère chargé de la santé : http://www.sante.gouv.fr/pollution-de-l-air-recommandations-sanitaires.html
- de l’ARS Aquitaine : http://www.ars.aquitaine.sante.fr/Air.77773.0.html

2) LES RECOMMANDATIONS COMPORTEMENTALES A L’ENSEMBLE DE LA POPULATION :

1) Secteur des transports

La préfète recommande :

- de développer des pratiques de mobilité relatives à l’acheminement le moins polluant possible des per-sonnes durant l’épisode de pollution : co-voiturage, utilisation de transports en commun, adaptation des horaires de travail, télétravail pendant la durée de l’épisode de pollution
- aux autorités organisatrices de transports de faciliter ou de faire faciliter l’utilisation des parkings-relais de manière à favoriser l’utilisation des systèmes de transports en commun aux entrées d’agglomération
- de promouvoir auprès des acteurs concernés l'humidification, l’arrosage ou toute autre technique ren-dant les poussières moins volatiles et limitant leur remise en suspension. Cette opération est recommandée aux abords des axes routiers ou dans tout autre lieu pertinent, soit avec récupération simultanée de ces poussières par aspiration ou par tout autre moyen, soit avec évacuation dans les eaux usées (après avoir vérifié l'horaire le plus pertinent pour cet arrosage et hors période de gel ou de restriction des res-sources en eau
- de sensibiliser le public aux effets négatifs sur la consommation et les émissions de polluants de la con-duite « agressive » des véhicules ainsi qu’à l’intérêt d’une maintenance du véhicule
- de diminuer temporairement de 20 km/h les vitesses par rapport aux vitesses maximales autorisées sur les voiries non-urbaines sur le département sans toutefois descendre en dessous de 70km/h
- aux collectivités territoriales compétentes, de rendre temporairement gratuit le stationnement résidentiel.
- aux autorités organisatrices de transports, de pratiquer ou de faire pratiquer des tarifs plus attractifs pour l’usage des transports les moins polluants (vélo, véhicules électriques, transports en commun,…)

2) Secteur résidentiel et tertiaire


La préfète recommande :

- d’arrêter l’utilisation de certains foyers ouverts d’agrément, appareils de combustion de biomasse non performants ou groupes électrogènes ;
- de maîtriser la température dans les bâtiments ;
- d’utiliser des outils à main ou électriques (tondeuses, taille-haie…) lors de travaux d’entretien ou de net-toyage effectués par la population ou les collectivités locales à la place des machines thermiques,
Il est rappelé l’interdiction du brûlage à l’air libre des déchets verts « feux de jardin » -y compris dans des inci-nérateurs-: les dérogations éventuellement accordées sont suspendues sauf cas de problème sanitaire avéré (cas de l’incinération des végétaux comportant des maladies et des bois termités)

3) Secteur agricole et forestier


La préfète recommande de :
- reporter la pratique de l’écobuage et les brûlages dirigés (pratiquer le broyage) ;
- suspendre les opérations de brûlage à l’air libre des résidus ou sous-produits agricoles et forestiers sauf cas de problème sanitaire avéré (cas de l’incinération des végétaux comportant des maladies et des bois termités) ;
- reporter les activités de nettoyage de silo ou tout événement concernant ce type de stockage, susceptible de générer des particules, sous réserve que ce report ne menace pas les conditions de sécurité.

4) Secteur industriel


La préfète recommande de :
- mettre en œuvre des dispositions de nature à réduire les rejets atmosphériques, sur la base des plans d’actions en cas d’épisodes de pollution de l’air, lorsqu’ils existent. Cette recommandation ne concerne pas les installations de production d'électricité en situation d’impérieuse nécessité de maintenir l’approvisionnement énergétique de façon à ne pas compromettre la sûreté du réseau électrique
- reporter certaines opérations émettrices de particules à la fin de l’épisode de pollution.
- reporter le démarrage d’unités à l’arrêt émettrices de particules à la fin de l’épisode de pollution
- mettre en fonctionnement les systèmes de dépollution renforcés, lorsqu’ils sont prévus, pendant la durée de l’épisode de pollution.
- réduire l’activité sur les chantiers générateurs de poussières et mettre en place des mesures compensa-toires (arrosage hors période de gel , etc.) durant l’épisode de pollution
- réduire l’utilisation de groupes électrogènes pendant la durée de l’épisode de pollution

Pour en savoir plus : consultez le site internet : http://www.atmo-nouvelleaquitaine.org  



Vendredi 11 avril 2008, à l’initiative du SMD3 (Syndicat Départemental des Déchets de la Dordogne) et de la CAP (Communauté d’Agglomération Périgourdine), les élèves de CE2, CM1 et CM2 du groupe scolaire de Château l’Evêque ont pu assister à la comédie musicale « Poubelle la Vie ». Créé sur mesure par la troupe de Jean-Pierre DUPIN, ce spectacle animé par des personnages aux costumes colorés et des chansons originales efficaces a permis de rappeler à nos jeunes générations l’importance du tri des déchets ménagers.
Plus généralement, respecter notre environnement, notamment en triant, est l’affaire de tous !
Ne générons-nous pas des déchets au quotidien ?


Les matériaux triés puis recyclés par l’intermédiaire du sac jaune permettent d’économiser matières premières, ressources naturelles et énergie. Saviez-vous, par exemple, que le recyclage d’1 tonne de bouteilles et flacons en plastique correspond à une économie de 800 kg de pétrole brut ?

A l’échelle de la commune de Château L’Evêque, si chaque foyer triait au maximum ses déchets d’emballages et papiers, nous pourrions économiser :
- 12 500 litres de pétrole par an
- 226 tonnes de bois
- l’équivalent de la consommation en eau pour 30 personnes
- l’équivalent de la consommation en énergie pour 130 personnes


Le nombre de produits recyclés correspondant aux tonnages à trier sur notre commune est équivalent à :
- 18 voitures
- 477 vélos
- 29 280 pulls polaires
- 234 300 bouteilles de 75 cl

Alors, tous à nos sacs, trions !

Un doute, une question sur la gestion des déchets ménagers,
contacter le Grand Périgueux au 05 53 35 86 17.
Les sacs jaunes sont disponibles en mairie.

Un seul clic sur le lien ci-dessous pour tout savoir sur le tri des déchets
: www.smd3.fr